Je pense qu'il doit y avoir un certain nombre d'entre vous qui se posent des questions sur mon pseudo, et sur le nom de ce blog.

Je vous ai précédemment dit que j'aimais entre autres l'histoire, et le Kendo.
Il est bien difficile de s'intéresser àc es deux thèmes sans s'intéresser à l'histoire du Japon.

Et, comme le dit ce brave OSS 117, "Quand on s'intéresse à l'histoire d'un peuple, on en apprend la langue !" ^^

Tous ces mots bizarres sont donc du japonais, transcrit en romanjis (écriture phonétique en lettres européennes) pour que chacun puisse au moins les lire et les prononcer (à l'anglaise, puisque ce sont des anglo-saxons qui ont participé à l'élaboration de cette écriture). Tout le monde en connaît déjà quelques mots: ce sont les termes français ou anglais qui nous viennent du japonais: samurai et sushi, maki, ramen, doivent en être les exemples les plus connus. La nourriture et la figure emblématique d'un peuple... Finalement, les clichés ne sont pas aussi débiles que ça. Quand on sait ce qu'un peuple mange, et quel "idéal du moi collectif et mythique" il révère, on a déjà une bonne idée de départ, n'est-ce pas?

Je commence par le nom de mon blog: Shugyo.
Shugyo, c'est un des mots japonais qui signifie "la voie, le chemin", avec un sens cependant plus général que "Do", la Voie spirituelle.
Shugyo, c'est aussi plus la dynamique de parcours du chemin, les difficultés surmontées et les obstacles franchis, alors que Do représente l'idéal, ce vers quoi il faut tendre. Shugyo, pour moi, c'est la pratique de Do.
Quel "Do" me direz-vous ? Celui du Kendo ? Pas seulement. Un blog, finalement, qu'est-ce que c'est? Une série de message où on écrit des choses qui nous semblent dignes d'intérêt dans notre vie. L'essentiel, ce qui nous porte, ce qui nous motive.
Tout cela, c'est Shugyo, le Chemin de notre Vie.

Et Musha Neko ?
C'est un peu plus compliqué... Musha, c'est un des mots pour dire "guerrier", mais sans lui affecter une connotation de "noble, seigneur, chevalier". Musha, c'est celui qui pratique une ou plusieurs disciplines, de combat ou d'autre chose, qui lui enseignent quelque chose sur le combat, et par là même sur les autres, sur lui, sur la vie, la mort, le Rien et le Tout.
Histoire, géopolitique, art martial, tout cela relève assez bien des disciplines utiles à qui veut aborder la vie sur le difficile chemin du Musha. J'ai connu et aimé ces thèmes avant de connaître le nom, mais je trouve que ça résume assez bien une certaine idée que j'ai de moi-même.
Neko, c'est le chat. Pourquoi le chat?
Tout d'abord, c'est un animal que j'ai fréquenté toute ma vie, j'ai toujours eu des chats à la maison, et ma future épouse également. Nous en aurons très certainement un dès que notre appartement sera achevé.
J'ai toujours énormément aimé les chats, tout en les acceptant comme ils sont, c'est à dire avec tous les travers possibles et imaginables sur le corps.
S'ils sont câlins, doux, et quoi qu'on en dise assez fidèle aux humains qui vivent sous son toit, le câlinent et le nourrissent, il n'est pas inconnu qu'ils sont égoïstes, lunatiques, fainéants, boudeurs, profiteurs, et j'en passe !
Comme tous les gens qui adorent les chats, je trouve que s'il existe une espèce dont le comportement se rapporte beaucoup au nôtre, c'est bien du chat qu'il s'agit.
Mon animal totem, c'est le tigre. Et, comme le dit en ironisant Flaubert dans son Dictionnaire des idées reçues, chat = tigre de salon. CQFD... ^^

Si vous arrivez à vous imaginer un individu aussi proche que possible d'un chat, et qui a pour idéal d'être, à sa manière, un musha, vous commencez à cerner un peu qui est l'auteur de ce blog...

Miaou.